Messieurs !!! Bien le bonjour !!!

Laissez moi vous conter une belle histoire de mode...

Débuts pleins de promesses

Il était une fois en l'an de grâce 1856 (c'est pas tout jeune!) un marchand de tissus de 21 ans ouvrit une boutique dans le Hampshire en Angleterre. Il se nomme Thomas Burberry. Quelques 15 ans plus tard, la boutique a acquis une certaine réputation en se spécialisant dans les équipements d'extérieur dont la gabardine qui est une veste assez courte imperméable (tiens tiens...) mais tout de même respirante (ouf!). Cette gabardine, brevetée en 1888, connaîtra un grand succès très rapidement après son lancement.

Publicit__Gabardine_Burberry Publicité pour la gabardine Burberry (merci wikipediawikipedia)

Avec le succès et la renommée grandissante, la marque appelée à l'origine "Burberry" (du nom de son créateur, c'est original non?) se transforma en Burberrys of London. D'ailleurs, si vous tombez sur certains pièces assez anciennes, vous y trouverez probablement ce nom sur l'étiquette !

En 1901, le célèbre logo représentant le chevalier est créé et breveté. Il contient l'inscription latine "Prorsum" qui veut dire "aller de l'avant".

knight

En 1914, rappelez c'est la guerre, mais c'est aussi  la plus grande opportunité pour Burberry: l'armée british demande à la marque de concevoir et de fabriquer un manteau qui corresponde aux "exigences de la guerre moderne" (sic!). Il en résultera le "trench coat" qui, étonnamment, malgré les traumatismes de la guerre sera adopté par la population "civile" dès la fin de la guerre.

Trench_1914Militaire anglais lors de la guerre de 1914

Ainsi, ce trench coat va devenir la pièce phare de la maison, celle que l'on ne peut pas ne pas posséder, celle souvent imitée mais jamais égalée.

Pour le faire évoluer, dès 1924, la doublure se pare d'un tartan, pas n'importe lequel: c'est le Haymarket Check celui que l'on retrouve encore aussi comme la marque de fabrique de Burberry. Le succès est encore plus vaste. 

tartan Haymarket Check (Haymarket étant le quartier de Londres où le siège de Burberry fût installé par Thomas Burberry et demeure encore aujourd'hui)

La descente aux enfers

Ce n'est qu'en 1970 que la marque connaît ses premiers déboires. En effet, d'un seul coup, on ne sait trop expliquer pourquoi, Burberry devient à la mode chez les footeux (et pas les meilleurs). Un peu comme Lacoste fût à la mode parmi les racailles. La respectable maison devient associée aux hooligans, image particulièrement ancrée dans l'esprit des gens jusqu'en 1990. C'est la descente aux enfers de Burberry. Les ventes sont en berne, la marque est bien plus un objet de rigolade et de moquerie qu'un emblème de luxe. Elle n'est pas aidé par les stars qui font une publicité dont la marque se passerait bien, telle l'actrice Danielle WestbrookWestbrook qui portera un peu trop de Burberry (je vous laisse juger...) et que The Sun votera le pire faux pas modistique des 50 dernières années (voir article du Sun ici).

Westbrook_total_burberry Trop de Burberry tue Burberry...

Burberry est quasi-mourant.

Happy end...so far

Il faudra attendre le milieu des années 1990 et l'arrivée de nouveaux investisseurs pour voir la maison relever la tête. Les initiatives se multiplient: lignes moins vieillotte, lancement de Burberry Prorsum (ligne de défilé, haut de gamme de la marque), et surtout, et surtout, recrutement de Kate Moss pour assurer la publicité de la marque. Certains disent que le mannequin a relancer à elle seule la marque, nous n'irons pas jusque là, mais il est certain que les publicités Burberry ont connu un regain de charme. Les ventes sont relancées, la marque est à nouveau à la mode...ouf ! une belle histoire qui se termine bien pour le moment.

Montage_pubs Sélection de pubs Burberry par Kate Moss

La prochaine histoire sera consacrée à...surprise !

J'espère que cela vous a plus !

++